Comment organiser un sac à dos de randonnée en 5 zones ?

Un sac à dos bien placé est une aventure se vit pleinement sans endurer les désagréments de la surcharge, qui est à la fois épuisante physiquement et mentalement. Néanmoins, beaucoup ont encore du mal à équilibrer correctement un sac à dos de randonnée. Comment alors ranger ses affaires dans son sac à dos pour une longue randonnée ?

L’intérieur du sac

Le fond du sac est l’espace dédié au sac de couchage. Lorsqu’un sac dispose d’un accès direct par le bas, il est possible d’y ajouter 1 ou 2 vêtements pratiques pour la journée comme une micro doudoune. Pour avoir une idée du type de sac de randonnée qui irait avec votre morphologie, cliquez ici maintenant

A découvrir également : Un séjour en colonie de vacances peut-il aider à lutter contre la dépression ?

Dans le cas où le sac donne un accès frontal ou latéral, le reflex du randonneur peut y être placé, de préférence dans la partie inférieure. Le reste des matériaux pas trop lourds peuvent être logés à l’intérieur du sac ou sur la sangle d’ajustement du sac au niveau de la hanche.

Le long du dos

Les objets les plus lourds et les plus denses comme la cuisinière, la cartouche à gaz, les canettes et la nourriture de nuit doivent être mis le long du dos. L’objectif est de garder le centre de gravité du sac le plus près possible du milieu du dos pour minimiser au maximum l’effet de levier avec un peu d’effort. C’est aussi à ce niveau que la poche à eau sera placée.

Sujet a lire : Explorer en profondeur le Canada : Les meilleures façons de découvrir la nature sauvage et les trésors cachés

La partie inférieure du sac 

Ce sont principalement les vêtements qui sont stockés dans la partie avant du sac, ce qui lui donne la particularité d’être léger et non dense. Un autre intérêt est, par exemple, la possibilité d’accéder à une doudoune ou à une cape de pluie par une ouverture rapide. Les vêtements peuvent également servir de support pour les éléments lourds situés le long du dos.

À l’extérieur du sac 

Pour gagner de la place dans le sac ou en emporter encore plus, il peut être intéressant d’accrocher certaines choses à l’extérieur, comme des tentes, des matelas et des bouteilles d’eau. Toutefois, il faut prendre en compte que ces objets sont exposés aux intempéries en premier lieu. 

Ainsi, les objets résistants à la pluie et à l’humidité doivent être privilégiés et être mis dans des sacs étanches si nécessaire. Il peut s’agir des sacs poubelles peut esthétiques mais efficaces ou des sacs étanches canyon, pas trop chers et très efficaces également.

Le porteur de sac doit faire attention au risque d’accrochage et d’usure en évitant d’accrocher à ce dernier des doudounes auto-gonflantes et des objets lourds. La sensation de ballottement et de déséquilibre est immédiatement désagréable.

La partie supérieure du sac 

C’est la poche sur le dessus et les côtés du sac qui stocke toutes les petites choses nécessaires au quotidien. Il s’agit des cartes, lunettes, crème solaire et une barre énergétique en cas de mauvais coup. Cet espace peut également accueillir des vestes imperméables, des vestes en polaire ou en duvet, des appareils photo.         

Previous post Explorer en profondeur le Canada : Les meilleures façons de découvrir la nature sauvage et les trésors cachés
Next post Quelles sont les caractéristiques qu’un bon livre photo doit avoir ?